jeudi 14 septembre 2017

La Réserve (Pont en Royans)


Petit tour à "la Réserve", le spot à la mode de cet été, sorti de son statut de spot secret (enfin, secret : plus visible, tu meurs!) à l'occasion du désormais traditionnel Camp 4 Vercors ...  

nouveau, insolite, agréable, confortable (enfin , avec les dégaines et les tyros en place ...), rentable (ratio grimpe/marche d'approche quasi imbattable!) ... 

De bien belles lignes d'ampleur au dessus de l'eau pour une escalade variée bien que globalement athlétique sur un rocher aux charmes ludiques et bien plus attrayant que ce que son aspect "cassé" pourrait laisser présager.

Bref, tout ça mérite très largement une visite ! D'autant plus que même en cas de déception insoutenable, rendant la poursuite de la varappe en ces lieux rédhibitoire, les possibilités de sites de repli dans le quartier ne manque pas, à commencer par les terrasses des deux bars à proximité ... ou même la baignade ou la pêche direct dans la Bourne !


Le topo est ici :
http://www.vercorde.com/topo-reserve-pont-en-royans-escalade.html






Ouf, le bar est en vue. On est sauvés !

L'incontournable ou plutôt le nécessairement contourné  6c du "Tour du Bec". 

lundi 11 septembre 2017

La Brouette Chinoise (Presles)


Retour à Presles pour un projet laissé en plan le printemps dernier : La brouette chinoise.

En quelques mots : un itinéraire et une qualité de rocher remarquables. Je ne m'attendais pas à trouver du si beau rocher (et de ce type là : du bon gris qui fait peur, des trous et des gouttes) en matant la face du bas ! C'est exigeant dans le style, c'est pas cadeau dans les cotations et Beatrix oblige, c'est bien obligatoire (ça, c'est plutôt sympa, ça donne du caractère!) et beaucoup de points (dont les premiers) sont placés très haut spécialement pour quelqu'un "à vue" (ça je trouve ça dommage ... surtout que ça n'est pas bien fair-play quand on équipe du haut, non !?).

Enfin, bref, La brouette chinoise est une très belle voie très recommandable !

Ah oui, au fait: ne surtout pas se laisser avoir par l'indication du topo "un point de A0 en milieu de longueur" dans L3. Ca passe tout en libre et c'est loin d'être une "crampe" !

Lakukichu et Anti-crash (Presles)


Visite renouvelée à cet incontournable itinéraire preslin histoire de peaufiner sa "reprise" pour l'un (!!! on n'a pas tous la même conception de la "reprise" ...) et découverte attendue depuis longtemps pour l'autre ...

On ressort tous les deux ravis de cette matinée à la météo parfaite (bien loin des prévisions humides craintes ...) enchainée tambour battant et avec brio au point de profiter de la redescente par les rappels  d'Anti-Crash pour essayer de libérer la longueur d'artif et par la même occasion "se finir"... Carton plein, c'est chose faite  ! Ca passe et ça doit valoir 7c+ (ou à peine moins) plutôt que le 8a estimé dans le topo.

Par contre, échec cuisant (pas de solution trouvée dans le crux!!!) dans le longueur d'en dessous annoncée 7a . Ca nous laisse (très) dubitatifs ...

Bref, Lakukichu vaut sans problème sa réputation !  Ambiance superbe, du dévers et des colos, de l'escalade qui déroule sur bonnes prises, ludique et athlétique, des cotations qui n'exposent pas les prétendants à une dépression foudroyante comme d'autres itinéraires voisins savent si bien le faire ...

N'hésitez pas une seconde !






Couleurs Goulandière



Chan Chan ...


LE projet du moment qui hante mes nuits ...

On sait pas encore exactement à quoi ça va ressembler (excepté le fait que ça va être très très beau !!!) mais ça nous a déjà offert de belles tranches d'aventure humaine ...

Une grande longueur démente autour du 7b+/c ouverte du bas et goujonnée, une longueur d'artif gravie et essayer en libre (et ça passe autour de 7c/+) et une grande -38m- longueur démente en fissure autour du 7a/+ (attention dans un style et une cotation "fissure" ! tout type de verrous, opposition, renfougne, et autres reptations) tout sur coinceurs et ouverte du bas , une belle longueur en 7b tout équipée sauf une très belle portion de fissure, un dièdre déversant laissé tout sur coinceurs qui va frapper dans le 7b+ et une longueur tout équipée dans le 8 ... Et des variantes possibles à droite, à gauche qui laisse entrevoir en réalité deux lignes : l'une en trad (dans le 7 ...) et l'autre équipée plutôt dans le 7b/c à 8b ...

Je vais encore avoir des insomnies ...


lundi 4 septembre 2017

Stage ados J5 : Couennes à Festival


Dernier jour de stage en couenne du côté du Charmeil et plus précisément du secteur Festival qui aura convaincu tout le monde ! Y'en a pour tous les goûts en termes de difficulté et de style ... et la vue n'est pas dégueulasse...


Stage ados J4 : Le fou qui repeint son plafond (Presles)


Journée pluvieuse en vue : on en profite pour dormir un peu ... et à la faveur d'une accalmie, on se jette dans l'approche rapide du secteur Pierrot Beach à Presles pour un tentative de grimpe à l'abri de la pluie dans la classique (méritée!!!) du Fou qui repeint son plafond. 

Coup de poker réussi : on ne prend pas une goutte de pluie et on grimpe au sec dans une ambiance surréaliste !!! Les longueurs de traversée sous le grand toit au milieu de la brume à couper au couteau nous ont offert des souvenirs exceptionnels. Et que dire des rappels déversants, la corde disparaissant au bout de quelques mètres dans le néant ... Ambiance garantie !

Quel beau rocher ! Quelle belle ambiance ! Quelle belle escalade abordable ! Et quelle solution de grimpe sous la pluie !!!













Stage ados : bivouac au refuge de Crobache


Temps pour le moins maussade et frais (6°C au réveil ...) : on trouve refuge à la super cabane de Crobache le temps de deux soirées !!!





Stage ados J2 : Aiguille de la Britière - voie Jaco ? (Vercors Sud)



Deuxième jour du stage après une journée de mise en jambe dans les couennes d'Omblèze. Direction l'Aiguille de la Britière pour une escalade d'un tout autre genre ... On sort les coinceurs, la boussole, le sens de l'itinéraire et le goût de l'aventure ...

 Le rocher est globalement bon (très bon même souvent) et très prisu, même si évidemment dans ce terrain, la prudence est de mise et on ne doit pas se ruer sur tout ! La voie est équipée ... partiellement sur gros goujons et pitons (relais équipés). Ce qui signifie que sans grosse marge dans le 5/5+, il est indispensable de compléter régulièrement avec des coinceurs. Et ce d'autant plus que suivre les pitons (plus ou moins vieux) ne permet pas toujours de bénéficier des plus belles zones de rocher (protégeables qui plus est). Avec de la marge, prendre un jeu de coinceurs est donc aussi tout à fait recommandable si l'on souhaite profiter du plus joli rocher au gré des inspirations.

La resdescente est des plus sympathiques avec un passage sous gros bloc coincé sur l'arête sommitale et desescalade prudente en face est. Le topo C2C indique que la redescente est spitée. Je n'ai vu de spits que les chevilles (pas les plaquettes!). Cependant, l'assurage moulinette sur coinceurs est possible depuis le haut de la désescalade facile mais expo pour un.e second.e un peu juste.

L'accès n'est pas si long que ça : 30 minutes de marche sur la piste forestière et un quart d'heure de crapahut-bartas gentillet en descente dans la combe au N de l'Aiguille à attaquer depuis un collet-replat à main gauche du sentier "piste de l'Aiguille" dans une épingle à droite avant les cables ... éboulis rive droite, petit ravin puis traverser sur une petite vire à gauche, on rejoint le pied de la voie sous une petite brèche entre un gendarmounet et l'arête principale.

Bref, une voie à visiter pour qui cherche un truc un peu aventureux, bien sauvage et abordable mais qui mériterait d'être "revalorisée"(un peu de nettoyage-purge, quelques goujons par ci par là en maintenant l'assurage sur coinceurs là où c'est possible voire en l'encourageant ...)  un peu dans l'esprit du lifting effectué en 1996  semble-t-il...

Ajouter une légende







Jour de repos : retour aux fissures !!!


Un jour de repos en cette saison estivale vertaco et je traquenarde Rémi pour un des multiples projets qui remplissent ma tête et les alentours ... Et bim, on attaque l'ouverture du bas d'une future ligne de 5 longueurs, orientée très coinceurs et qui tient ses promesses en termes de qualité de rocher et de difficulté ... Bref, une grosse après-midi épique juste au dessus de la maison. La suite sûrement très bientôt ! Et ça tombe bien : ça sera une parfaite préparation à un projet encore plus exigeant (et encore plus beau!!!) à deux pas de là ...